Elevage du domaine Gros

 

« La qualité finale d’un vin dépend également de la qualité de ses fûts »

 

Le mariage du bois et du vin remonte à plus de 2000 ans. Bien qu’à cette époque la fonction connue d’un fût était d’être uniquement un contenant, le fût de chêne a révélé, depuis, bien des vertus.

Les fûts de chêne employés sont des barriques bourguignonnes (228 litres), provenant de la Forêt des Bertranges. Le Domaine achète son propre stock de bois qui sèche et mûrit à la tonnellerie (pendant deux ans). Le type de chauffe du bois va influer sur le vin en apportant des notes épicées, chocolatées, vanillées…

Les tanins du vin vont être polymérisés par ceux du bois pour donner l’alliance parfaite entre ces deux mondes.

La micro-oxygénation, contrôlée par les pores du bois, assure au vin un doux vieillissement du fait du faible contact entre l’air et le vin. Le fût laisse au jeune vin le temps de grandir, d’évoluer, de mûrir… en toute sérénité.